A propos

La volonté d’impacter positivement son environnement 

Notre histoire

Qui suis-je ?

Je suis Badirou El Macsoudath, fondatrice et initiatrice de EwaTiwa.

Ma passion des plantes et mon intérêt pour la botanique en général, ont été déterminants dans le choix de mon parcours professionnel. 

En effet, je suis titulaire d’un diplôme d’ingénieure en technologie agroalimentaire tropicale. 

Afin de répondre aux besoins du marché de l’emploi, je me suis aussi formée en informatique et travaillé en tant que Développeure pendant 10 ans. 

Mais cette reconversion ne m’a pour autant pas détournée de mon premier amour : les plantes. C’est d’ailleurs cette passion qui m’a poussée à me spécialiser dans la formulation de produits cosmétiques. 

Pendant longtemps, j'ai eu des soucis de peau.

En arrivant en occident après mon BAC, ma peau manquait d’hydratation et je cherchais un lait de corps à même de venir à bout de mes inconforts. Malheureusement, j’avais beaucoup de mal à trouver un produit qui répondait à mes besoins. La plupart des produits présents sur le marché (pour les peaux noires) étaient soit dépigmentants et donc dangereux soit inefficaces et rendaient mon teint terne.

Après avoir testé plusieurs produits inadaptés à ma peau et essuyé plusieurs déceptions, j’ai fait la rencontre d’une experte en cosmétique, qui m’a expliquée qu’en réalité, la peau noire a des particularités et qu’elle est différente en plusieurs points des autres carnations. Suite aux révélations de cette experte, j’ai alors décidé de mener ma propre enquête et de faire des recherches plus poussées sur les spécificités de la peau noire.

Les résultats de mes recherches ont été très surprenants. Cette quête, m’a entre autres permise, de me rendre compte de la dangerosité de certains produits proposés sur le marché et destinés aux peaux noires. Il s’agit essentiellement des crèmes blanchissantes composées de fortes doses d’hydroquinone, qui freinent la production de la mélanine et donnent un aspect plus clair à la peau.

La sensibilisation contre les dangers liés à l’utilisation de ces produits a d’ailleurs été un de mes premiers combats. Cancers, amincissement de la peau, vaisseaux sanguins apparents, cicatrices, lésions rénales ou des nerfs, anomalie chez les nouveaux-nés (si utilisées durant la grossesse)…, la liste des effets dangereux associés à ces cosmétiques destinés à éclaircir et « traiter » les peaux noires est non exhaustive. Pourtant, ils sont très plébiscités et fortement utilisés même dans certains pays où leur commercialisation est interdite.

Mes premières actions en faveur des peaux noires

Face à l’engouement dont bénéficient ces produits, malgré les préjudices esthétiques et les conséquences psychosociales qu’ils comportent pour les peaux noires, j’ai fondé en 2014, une association du nom de Ewa Ethnik. Le but de cette organisation est d’informer et de sensibiliser sur les conséquences causées par l’utilisation de ces produits, mais également de déconstruire certaines idées reçues, installées dans la conscience des personnes de peaux noires.

Par le biais de cette association, j’ai pu accompagner de nombreuses personnes qui souhaitaient arrêter la dépigmentation et ne savaient pas comment s’y prendre. Je recevais aussi des personnes qui cherchaient des astuces et conseils, pour prendre soin de leur peau noire de façon efficace et sans danger. Grâce à Ewa Ethnik, tous ces gens ont pu être orientés vers des alternatives saines, naturelles et adaptées à leurs peaux.

Entre 2014 et 2017, mon association Ewa Ethnik a organisé et participé à plusieurs journées d’informations sur les dangers de la dépigmentation artificielle au Bénin. En Octobre 2015, un crowdfunding lancé sur Ulule, nous a permis de récolter 5000 euros, pour financer la Campagne d’Information et de Sensibilisation sur la Dépigmentation Artificielle (CISDA) à Cotonou. L’objectif de cette CISDA était d’informer de sensibiliser et d’alerter sur les conséquences de ce fléau de santé publique qu’est la dépigmentation artificielle de la peau.

Vers la naissance d'Ewatiwa

Les actions d’information et de sensibilisation organisées par l’association ont donné des résultats favorables. Mais les personnes qui se détournaient des produits blanchissants avaient besoin d’autres alternatives. Elles recherchaient des alternatives pour éviter de retomber dans le cercle vicieux auquel elles venaient d’échapper. Pour répondre à ce besoin grandissant, je me suis formée en 2018 à la formulation cosmétique. Cela m’a permis d’apprendre comment formuler et fabriquer des produits cosmétiques. Etant biologiste de base et proche des plantes, cette formation complémentaire m’a permis de me lancer en tant que formatrice et consultante spécialisée dans le conseil et la formulation de produits cosmétiques pour les peaux noires.

Depuis 2021, J’interviens en tant que formatrice au niveau des pharmacies, centres de formations, instituts de beauté, et au niveau des salons dédiés à la cosmétique et à l’esthétisme. Le but de mes interventions est de former les participants aux particularités de la peau noire, leur montrer la marche à suivre pour identifier et répondre convenablement aux besoins de ce type de peau et les ingrédients à intégrer dans la formulation des produits qui leur sont destinés.

Aujourd’hui, par le biais de EwaTiwa, je crée pour les peaux noires, des protocoles de soins personnalisés pour les aider à prendre soin d’elles, à s’embellir et à corriger rapidement leurs imperfections. Un accompagnement sur-mesure leur est offert sur la base d’un diagnostic. Je leur propose aussi une routine de soin plus adéquate, en fonction de leurs problématiques et en complément de nombreux conseils personnalisés.